Imprimer cette page |   Fermer cette page


Périarthrites scapulo-humérales calcifiantes

Installées souvent depuis plusieurs années, les douleurs très importantes sont à la fois localisées et périphériques, selon les mouvements effectués ; le sommeil est quasiment toujours perturbé, voir absent, du fait des douleurs nocturnes d’ankylose au moindre mouvement.

Après l’application de 2 à 3 séances quotidiennes d’application de CMP de 20 minutes chaque fois, les douleurs et l’ankylose régressent progressivement jusqu’à disparaître totalement entre 2 et 4 mois de traitement.

La mobilité scapulaire unilatérale ou bilatérale selon les cas, est parfaite, même s’il persiste parfois certains mouvements encore douloureux, lors de certains gestes en extension dans l’espace.


Périarthrite scapulo-humérale bilatérale

Chez un homme de 60 ans, un conducteur de camions longues distances, souffrant depuis 3 années de très vives douleurs scapulo-humérales bilatérales, ayant très rapidement rendu impossibles toutes les activités professionnelles, et même domestique.

D’emblée sont administrées au patient des infiltrations « in situ », sans résultat, pas plus que les anti-inflammatoires, antalgiques et antirhumatismaux classiques ; la seule solution proposée par le corps médical et l’opération, du fait de la très importante incapacité articulaire et fonctionnelle de la chaîne scapulaire dans son ensemble, le tout accompagné de douleurs vives irradiantes, à la limite du supportable. La gestuelle est fort réduite et très douloureuse, au moindre mouvement, et une très grande fatigabilité, même sans rien faire.

Après près de 3 années d’usage de CMP, et bien qu’il persiste encore une calcification gauche nettement visible à la radiographie de contrôle, la récupération articulaire et fonctionnelle est parfaitement récupérée des 2 côtés, avec une gestuelle récupérée dans tous les plans de l’espace. Dès la 3éme année, la reprise de la conduite automobile et l’absence de séquelle apparente, lui permet de reprendre son activité professionnelle de chauffeur routier !


  Imprimer cette page |   Fermer cette page